(Se) mourir de peine en prison : La problématique du suicide en milieu carcéral

mercredi 2 avril 2014

Par : Marc Daigle, PhD – Professeur au département de psychologie – UQTR 

Résumé

La prévalence des comportements autodestructeurs en établissement carcéral est préoccupante, mais il faut bien évaluer l’importance du phénomène et ses causes probables. Cette présentation permettra de saisir certains enjeux dans le domaine et de déboucher sur des pistes d’organisation des services et d’intervention.

Biographie

Marc Daigle

Marc Daigle a une formation de psychologue et il a travaillé en milieu psychiatrique et carcéral. Depuis, comme professeur à l’Université du Québec à Trois-Rivières, il s’est intéressé plus à l’évaluation des programmes d’intervention. Il a présidé à la fondation du Groupe de travail sur le suicide en prison à l’Association internationale de prévention du suicide.
Il a mené plusieurs recherches en milieu communautaire ou institutionnel, dans ce derniers cas dans des Centres jeunesses, des établissements de détention ou des hôpitaux. Il est membre-chercheur au CRISE.

Vidéo

Présentation