COVID-19, contexte de pandémie et confinement: quels impacts sur les activités de recherche en prévention du suicide?

covid-19 virus up close

Deux discussions ouvertes ont eu lieu (22 juin et 4 novembre 2020) entre des étudiants et chercheurs membres du CRISE sur les enjeux de recherche rencontrés dans le cadre de la pandémie. 

Plusieurs difficultés ont été nommées, qui ont trait aux éléments suivants:

  • Changements des relations avec les milieux partenaires. Toutefois, les partenariats tendent à se stabiliser avec le temps et sont beaucoup plus stables lors de la rencontre du 4 novembre.
  • Difficultés de recrutement, interruption des collectes de données et autres enjeux liés. On souligne entre autres que si le recrutement en ligne était facilité lors du premier confinement, ce n’est plus le cas en novembre.
  • Accès limité aux outils de recherche
  • Difficultés anticipées de publication des résultats en raison d’enjeux méthodologiques. On souligne le besoin de discuter systématiquement de l’impact de la COVID-19 sur les variables à l’étude lors de la présentation des résultats et dans les discussions.
  • Difficultés de partage des résultats avec les milieux
  • Impact psychosocial pour les équipes de recherche
  • Impact financier
  • Impact culturel sur la recherche (méthodes et thèmes priorisés)

 Plusieurs questionnements ont aussi émergé, à savoir:

  • Comment inclure les éléments contextuels de la pandémie dans l’analyse et l’interprétation des données? Lors de la réunion du 4 novembre, les chercheur(e)s et étudiant(e)s concluent qu’il est nécessaire de proposer systématiquement une réflexion sur la manière dont le contexte peut affecter les variables observées et leurs liens “habituels” avec la santé mentale, le bien-être et les comportements suicidaires.
  • Doit-on parfois modifier les projets de recherche (objectifs, devis, outils, données, participants) et si oui, comment et avec quelles conséquences? De manière générale, lors de la rencontre du 4 novembre, les chercheur(e)s et étudiant(e)s ont ajouté des questions sur l’impact de la COVID-19 sur les variables étudiées.

Pour en savoir plus, consultez le compte-rendu des discussions du 22 juin et du 4 novembre 2020.

Suite à cet exercice, Luc Dargis et Cécile Bardon ont repéré les études publiées dans les bases de données PubMed et PsychInfo sur les impacts de la pandémie sur la recherche. Les références dans la liste qui suit sont destinées à toute personne, chercheur ou étudiant, qui s’interroge sur les impacts de la pandémie sur ses propres recherches en prévention du suicide ou en santé mentale.