Coping, social support, and suicide attempts among homeless adolescents

Auteurs

Geoffrey Gauvin, Réal Labelle, Marc Daigle, Jean-Jacques Breton, Janie Houle.

Résumé

Contexte : Les jeunes en situation d’itinérance constituent une population à risque de suicide. Malgré une connaissance croissante des facteurs de risque, les facteurs de protection face aux comportements suicidaires dans cette population sont encore mal compris. Objectifs : Explorer les différences d’adaptation et de soutien social entre les adolescents en situation d’itinérance qui ont fait ou non une tentative de suicide. Méthodes : 76 adolescents en situation d’itinérance provenant de huit centres d'hébergement ont fourni des informations sur leurs comportements suicidaires au cours de lánnée précédente et ont rempli des questionnaires portant sur les stratégies d’adaptation et le soutien social perçu. Résultats : Les adolescents en situation d’itinérance náyant pas tenté de se suicider ont perçu plus de soutien social (aide tangible et conseils). À línverse, les jeunes qui ont tenté de se suicider ont déclaré avoir eu plus recours à des stratégies dádaptation non productives (réduction inadéquate de la tension, garder pour soi et se blâmer). Láide tangible et la réduction de la tension se sont avérées les prédicteurs les plus importants des tentatives de suicide. Limites : Comme la plupart de ces jeunes n'étaient pas en situation d’itinérances depuis longtemps, la généralisation de ces résultats aux adolescents présentant une itinérance chronique doit se faire avec précaution. Conclusion : L’adaptation productive ne semble pas constituer une ressource personnelle suffisante pour protéger les adolescents en situation d’itinérance des tentatives de suicide. L’adaptation non productive pourrait toutefois constituer un facteur de risque important. Par conséquent, promouvoir la capacité des jeunes en situation d’itinérance à trouver des ressources de soutien, en particulier une aide tangible s’avère une avenue intéressante pour prévenir le suicide. Background: Homeless youth are a population at risk for suicidal behavior. Despite growing knowledge about risk factors, protective factors against suicidal behavior among this population are still poorly understood. Aims: To explore differences in coping and social support between homeless adolescents who attempted suicide and those who did not. Method: In total, 76 homeless adolescents from eight different shelters provided information about their suicidal behaviors over the previous year and filled out coping and social support questionnaires. Results: Homeless adolescents who had not attempted suicide perceived more social support (tangible assistance and guidance). Conversely, youth who had attempted suicide reported using more nonproductive strategies of coping (tension reduction, keep to self, and self-blame). Tangible assistance and tension reduction were found to be the strongest predictors. Limitations: As most of these youth were not homeless for a long time, care should be taken in generalizing these results to adolescents with longer histories of homelessness. Conclusion: Productive coping does not seem to constitute a sufficient personal resource to protect homeless adolescents from suicide attempts. Nonproductive coping could, however, be considered a serious risk factor. Consequently, promoting homeless youths' ability to find environmental resources, especially tangible assistance, could be the most valuable approach. QUÉBEC CANADA GENRE HOMME FEMME ADOLESCENT TENTATIVE ITINÉRANT COPING SOUTIEN-SOCIAL FACTEUR-RISQUE FACTEUR-PROTECTION


Retour à la recherche