Étude comparative de líntégration scolaire chez des adolescents suicidaires et non suicidaires victimes de carence dáttention parentale

Auteurs

M -F Bastien, Michel Tousignant, Sylvie Hamel.

Résumé

Cette recherche fait lánalyse de líntégration scolaire d'un échantillon de 150 adolescents victimes de carence dáttention parentale. On y compare un groupe de 78 suicidaires à un groupe de 72 non suicidaires. Les adolescents sont âgés de 14 à 17 ans et sont recrutés dans six écoles de la région montréalaise. Les suicidaires n'éprouvent pas plus de problèmes de discipline, dábsentéisme, de rendement académique ou de vie de groupe à l'école que les non suicidaires. Cependant, ils semblent moins motivés à l'école que les non suicidaires puisquíls arrivent plus fréquemment en retard en classe. Ils séngagent aussi dans un moins grand nombre dáctivités parascolaires offertes par l'école et vivent plus de relations conflictuelles avec les adultes de l'école que les non suicidaires. En outre, les suicidaires cumulent plus de caractéristiques reliées à lábandon des études que les non-suicidaires. En conclusion, les différences observées au niveau de líntégration scolaire font ressortir quelques indices de vulnérabilité associés aux comportements suicidaires à ládolescence lorsquíl y a carence dáttention parentale. ADOLESCENT FAMILLE NÉGLIGENCE ADULTE MILIEU-SCOLAIRE DÉCROCHAGE-SCOLAIRE

Membre(s) du CRISE ayant participé à cette publication


Retour à la recherche