Dossiers des coroners sur la mortalité par suicide à Montréal : limites et incidences sur les stratégies de prévention du suicide

Auteurs

Janie Houle, Catherine Guillou-Ouellette.

Résumé

textbfIntroduction : À Montréal, les caractéristiques des cas de suicide sont susceptibles de varier d'un territoire à láutre. Les données recueillies par les coroners dans le cadre de leurs investigations sur les suicides pourraient servir à appuyer la planification en matière de prévention du suicide à l'échelle locale. textbfMéthodologie : Dans cette étude, nous avons analysé tous les dossiers des coroners relatifs aux décès par suicide survenus à Montréal entre 2007 et 2009 afin de déterminer l'utilité des données disponibles, d'établir un profil des cas de suicide et déxaminer les différences à l'échelle locale en comparant deux territoires, celui ayant le taux de suicide le plus élevé et celui ayant le taux le plus faible. textbfRésultats : Les données recueillies ont révélé quíl néxistait pas de procédure uniforme et systématique pour la consignation des données sur les décès par suicide. Quoique les taux de données manquantes aient été variables, ils étaient très élevés en ce qui concerne les antécédents de tentative de suicide et les événements récents qui pourraient avoir provoqué le suicide. Nous avons observé des différences dans les caractéristiques des personnes qui sénlèvent la vie en fonction du territoire de résidence. textbfConclusion : Ládoption par les coroners d'une procédure uniforme de collecte de données sur les cas de suicide permettrait aux décideurs dávoir un portrait plus juste des personnes décédées par suicide au sein de leur territoire. Sádapter à la situation locale pourrait améliorer les stratégies de prévention du suicide. MONTRÉAL QUÉBEC CANADA SUICIDE-COMPLÉTÉ PRÉVALENCE TENDANCE CORONER ÉPIDÉMIOLOGIE MILIEU-URBAIN FACTEUR-SOCIODÉMOGRAPHIQUE

Membre(s) du CRISE ayant participé à cette publication


Retour à la recherche