Augmenter l’utilisation des données probantes par les intervenants et les gestionnaires en centre jeunesse

Auteurs

M J Gervais, François Chagnon, André Paccioni.

Résumé

Depuis une dizaine d’années, une importance accrue est accordée à l’utilisation des données probantes afin d’améliorer la qualité des services psychosociaux offerts aux jeunes et aux familles en difficulté. Malgré cet intérêt, la connaissance des conditions favorables afin de soutenir l’utilisation des données probantes dans les milieux d’intervention est limitée et doit être développée. En se fondant sur l’examen de la littérature et sur une recherche qualitative, la présente étude examine les besoins, en matière de données probantes, de 15 gestionnaires et 15 intervenants travaillant en centre jeunesse au Québec. L’étude suggère que la production de données adaptées aux besoins des intervenants et des gestionnaires, présentées dans un format adéquat et respectant les standards de validité scientifique, permet de favoriser leur utilisation.

Membre(s) du CRISE ayant participé à cette publication


Retour à la recherche