Le continuum suicidaire à l´adolescence: fait ou croyance erronée?

Auteurs

Janie Houle.

Résumé

Faut-il développer des interventions en prévention du suicide en ciblant les jeunes ayant des idéations ou des tentatives de suidide comme groupe à risque élevé de suicide complété? Ou doit-on plutôt développer des approches spécifiques à ces sous-groupes? A la lumière de certains travaux, il apparaît qu´il n´existe pas de continuum suicidaire dont les adolescents doivent franchir toutes les étapes avant de passer à l´acte. Le désir de mourrir de l´adolescent au moment de la tentative de suicide ainsi que dans les jours qui suivent, constituent de meilleurs prédicteurs du suicide complété que ne l´est la létalité de la tentative. Contrairement à l´idée fréquemment véhiculée que les adolescents qui font de multiples tentatives sont davantage motivés par l´appel à l´aide que par le désir de mort, les résultats indiquent que les adolescents qui font des tentatives répétées ne sont pas moins à risque de se suicider que ceux qui en font une seule. RÉCIDIVE DANGEROSITÉ ADOLESCENT PROCESSUS-SUICIDAIRE IDÉATION PRÉVENTION REVUE-LITTÉRATURE TENTATIVE SUICIDE-COMPLÉTÉ INTENTION FACTEUR-RISQUE INTENSITÉ AUTOPSIE-PSYCHOLOGIQUE DÉPRESSION AGRESSIVITÉ ABUS-SUBSTANCE COMORBIDITÉ ABUS-SEXUEL FAMILLE

Membre(s) du CRISE ayant participé à cette publication


Retour à la recherche