UQAM - Universit� du Qu�bec � Montr�al Facult� des sciences humaines
CRISE
UQAM  ›  CRISE  ›  
Publication du membre du CRISE

Greenfield Brian
Psychiatre
Hpital de Montral pour Enfants, University McGill

Greenfield, B., Henry, M., Lis, E., Slatkoff, J., Guil, J.M., Dougherty, G., Zhang, Z., Arnold, L.E., Daniel, L., Raz, A., Mishara, B.L., Koenekoop, R.K. & De Castro, F. (2015). Correlates, stability and predictors of Borderline Personality Disorder among previously suicidal youth. European Journal of Child and Adolescent Psychiatry.

Cet article examine une importante cohorte d'adolescents prcdemment suicidaires, identifiant ceux qui rencontrent les critres pour le trouble borderline de la personnalit (BPD), selon l'Abrviation Diagnostic Interview of Borderlines (Ab-DIB). Cet article sintresse aux dterminants, la stabilit, les corrlats et les prdicteurs du BPD du dbut jusqu la fin de ladolescence. Deux cent quatre-vingt-six jeunes ont t valus lors de la consultation initiale pour les troubles de l'Axe I et II ainsi que pour les variables dmographiques et cliniques et se sont prsents conscutivement un service d'urgence de l'hpital pdiatrique mtropolitain pour l'valuation de la suicidalit. Deux cent vingt-neuf (80%) ont t rvalus pour ces variables 4 ans plus tard et 204 (70,3%) avaient des donnes compltes au moment du recrutement et du suivi. Les jeunes suicidaires qui prsentaient un BPD sur le Ab-DIB lors du recrutement se distinguaient au niveau de base de ceux en trouble de conduite (p < 0,003), un faible niveau de fonctionnement (P <0,001), la consommation de drogues (p <0,001), les vnements de vie stressant (p < 0,003), les relations familiales (p < 0,001). Le diagnostic de BPD tait cohrent, selon cette mesure, la ligne de base et lors du suivi pour 76% des participants. Quatre groupes ont t identifis (ICC = 0,603, IC 95% = 0,40-0,78) en ce qui concerne la pathologie limite (persistante, rmittente, mergente et jamais). Le statut de BPD persistant tait prdit par lge la prsentation (p <0,01) et le niveau de fonctionnement (p <0,05). Huit pour cent taient galement suicidaires lors du suivi de 4 ans. En utilisant une mesure auto-dclare de BPD, nous suggrons que les jeunes suicidaires peuvent en effet tre diagnostiqus avec le trouble 14 ans, en soutenant les changements du DSM-IV au DSM-5, tant donn ce qui semble tre sa stabilit temporelle, la diffrenciation de ceux souffrant d'une symptomatologie considrable ou non, et les prdicteurs de son statut la fin de l'adolescence. Le faible taux de suicidalit au moment du suivi indique un bon pronostic court terme.

Mise à jour : 12/13/2016

 
CRISE   ›  crise@uqam.ca
UQAM - Universit� du Qu�bec � Montr�al  ›  Mise � jour : f�vrier 2006