UQAM - Université du Québec à Montréal Faculté des sciences humaines
CRISE
UQAM  ›  CRISE  ›  Projets
Projets

Automutilation, tentatives de suicide chez les femmes incarcérées

Chercheur principal : Daigle Marc

Cette recherche a été menée auprès des femmes incarcérées dans les institutions pour femmes du Québec (deux prisons et un pénitencier). Les comportements suicidaires des femmes incarcérées ont été peu étudiés auparavant. L'étude démontre que la problématique suicidaire des délinquantes ne serait pas uniquement reliée à l'incarcération elle-même mais qu'elle pourrait aussi être imputée à leur vécu antérieur. Elle a aussi relevé que la présence de tentatives de suicide antérieures pouvait être une caractéristique associée au risque suicidaire tel que mesuré avec un instrument validé. Plus de la moitié des femmes incarcérées avait déjà tenté de se suicider, un résultat impressionnant mais quand même comparable à ce qui a déjà été observé dans d'autres recherches. Le risque suicidaire était très élevé, surtout chez les femmes hébergées ou condamnées pour de courtes sentences.

Projet complété.
Projet non publié.

Sujet 1 : Suicide
Sujet 2 : Adulte
Sujet 3 : Femme
Sujet 4 : Milieu carcéral

Mise à jour : 4/18/2011

 
CRISE   ›  crise@uqam.ca
UQAM - Université du Québec à Montréal  ›  Mise à jour : février 2006